effe european federation for family employment &amps; home care
retour aux actualités retour aux actualités

Emploi familial au domicile en Europe : premier déjeuner politique de rentrée au Parlement

06 | 09 | 18

La Fédération Européenne des Emplois de la Famille (EFFE) présente dans le cadre d’un groupe de travail informel composé d’une quarantaine d’eurodéputés, dont certains se sont  réunis ce jeudi 6 septembre au Parlement européen, les travaux menés depuis dix-huit mois,  à son initiative, avec les acteurs de la société civile pour favoriser l’émergence du secteur européen des particuliers employeurs et de l’emploi à domicile.

Ces travaux ont pour objectif d’aboutir début 2019, lors d’un évènement européen, à la diffusion du Livre Blanc, qui délivrera des propositions concrètes pour structurer au plan européen l’emploi à domicile entre citoyens. L’émergence de ce secteur représentant potentiellement 20 millions d’emplois déclarés à l’échelle européenne d’ici à 2020, est en effet majeur pour bâtir les nouvelles fondations d’une Europe plus proche des besoins de ses citoyens dans la perspective des élections de 2019, et doit permettre à tout individu de construire sur mesure les réponses à ses besoins d’accompagnement à domicile (garde d’enfant, employé familial, ou encore assistant de vie) en employant directement son salarié et en assumant la responsabilité de la relation d’emploi déclarée.

Présidé par Elisabeth MORIN-CHARTIER (EPP, France), ce groupe de travail informel qui rassemble des eurodéputés issus de plus de 20 Etats Membres et de l’ensemble des groupes politiques, s’était déjà réuni une première fois le 5 septembre 2017. Après un an de travail, d’échanges et de contributions, l’EFFE présentera aux députés lors d’une réunion de travail qui aura lieu cet automne, les travaux intermédiaires réalisés par les contributeurs de la société civile et du monde académique, qui se sont engagés à le soutenir, en raison des enjeux qu’il porte, en réassurant leur soutien à l’initiative de Livre Blanc.

Le Livre Blanc avance des propositions concrètes (professionnalisation, dialogue social, conditions de travail décentes, attractivité du secteur, ou encore partage de bonnes pratiques existantes dans certains Etats membres). Il met également en lumière les réponses que le secteur peut apporter à certains défis politiques majeurs rencontrés actuellement par l’Union Européenne : politique migratoire, professionnalisation des emplois les moins qualifiés,  lutte contre le travail non déclaré, autonomie des personnes handicapées ou dépendantes, conciliation des temps de vie, accueil de l’enfance, enjeux du secteur liés au numérique et protection sociale. Autant de sujets qui s’intègrent dans les travaux réalisés dans le cadre du Pilier européen des droits sociaux.

Elisabeth MORIN-CHARTIER dont l’engagement historique a conforté l’initiative prise par l’EFFE de porter ce projet citoyen de concert avec les acteurs de la société civile déclare « Ce projet fait totalement échos aux grands enjeux auxquels tentent de répondre le Pilier européen des droits sociaux et va dans le sens des travaux initiés par la Commission pour le mettre en œuvre ».

Marie Béatrice LEVAUX, Présidente de l’EFFE, se félicite quant à elle, du soutien des eurodéputés et réaffirme la nécessité de porter les propositions du Livre Blanc en vue des élections européennes de 2019. « Alors que ce secteur est un gisement d’emplois qualifiés et déclarés considérable, il pâtit d’un important déficit de visibilité dans la plupart d’Etats membres. Il y a donc nécessité de le structurer à l’échelle européenne, a déclaré Marie Béatrice LEVAUX. Ce Livre Blanc doit apporter des réponses concrètes pour faire en sorte que le travail non déclaré ne soit plus la norme. Les autorités européennes doivent s’appuyer sur le calendrier politique de 2019 pour apporter un appui solide à ce secteur d’avenir. »

retour aux actualités retour aux actualités